Les infos | Groupe axa

25 janvier 2019

5 février 2019 : appel de la Fédération CGT Banques & Assurances

57 400 000 000 Euros

57 milliards d’euros, c’est le montant des dividendes versés en 2018 par les grandes entreprises françaises à leurs actionnaires.

Ces 57 milliards d’euros, ne vous font ils pas bondir ?

Le capital, et oui c’est lui. Il s’en met plein les poches : 1% de la population mondiale possède plus que tous les autres réunis. Nous sommes ces « autres » 99 %.

Dans le même temps, ces 57 Milliards d’euros, viennent percuter l’actualité de notre société en quête d’égalité, d’équité, de fiscalité juste, d’augmentations de salaires, d’une augmentation du SMIC et de meilleurs services publics.

Et depuis des mois, la colère sociale monte, des centaines de milliers de personnes, gilets jaunes, gilets rouges, blouses blanches, robes noires continuent de manifester pour une véritable réponse à la crise subie par les citoyens.
Nous le savons, les quelques mesurettes annoncées par le président Macron ne sont pas à la hauteur du mal vivre aujourd’hui.

Une de ces mesurettes, une prime au goût amer

Sans cotisation elle met en danger notre système de sécurité sociale basé sur la solidarité inter générationnelle, défiscalisée elle met en danger l’ensemble des services publics.
Croyez-vous que sans ce coup de pouce fiscal et les exonérations de cotisations nous en aurions bénéficié ?
Cette prime, si nous allons l’accepter car elle répond à un besoin immédiat des salariés, notre véritable revendication reste l’augmentation des salaires qui permet à chacun de vivre dignement.

Au niveau national :

  • Un smic à 1800 € ce qui entrainera une revalorisation des grilles salariales
  • Augmentation des pensions de retraite et des mini- mas sociaux
  • Financement de la sécurité sociale basée sur les cotisations et non sur la CSG
  • Une remise à plat de toute la fiscalité

Dans les branches et les entreprises de nos secteurs :

  • Une augmentation réelle des salaires partout et pour tous les salarié-e-s
  • Une réelle prise en compte de l’égalité profession- nelle
  • L’amélioration de nos conditions de travail

Pour plus de justice sociale parce que demain se construit aujourd’hui.

TOUTES ET TOUS EN GREVE LE 5 FEVRIER